Ambroise Bravet

1820 - 1882

Informations générales
  • Né le 30 juin 1820 à Chapareillan (Isère - France)
  • Décédé le 29 décembre 1882 à Chapareillan (Isère - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 20 février 1876 au 25 juin 1877
Département
Isère
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 14 octobre 1881
Département
Isère
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 août 1881 au 29 décembre 1882
Département
Isère
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Petit-fils de Louis Bravet qui fut élu en 1791, député de 1876 à 1882, né à Chapareillan (Isère), le 30 juin 1820, mort à Chapareillan, le 29 décembre 1882, il avait été notaire dans son pays natal.

Maire de Chapareillan et propriétaire agriculteur, il fut élu, comme républicain conservateur, le 20 février 1876, député de la 1re circonscription de Grenoble, par 11,550 voix (12,034 votants, 20,109 inscrits) ; son concurrent était M. Aristide Rey, républicain radical. Il siégea au centre gauche, vota avec la majorité pour les nouvelles lois sur les maires et sur la collation des grades, etc., et fut des 363.

Le 14 octobre 1877, il fut réélu par 11,691 voix (16,128 votants, 19,994 inscrits), contre 4,390 à M. Gaillard, candidat officiel du gouvernement du Seize-mai M. Bravet reprit sa place à la gauche modérée et fit partie de la majorité opportuniste. Il se prononça :

- le 20 janvier 1879, pour l'ordre du jour de confiance accordé au ministère Dufaure;
- le 30 janvier (au Congrès), pour l'élection de M. Grévy à la présidence de la République ;
- le 16 mars 1880, pour l'application des lois existantes aux congrégations;
- le 8 février 1881, pour le divorce.

Réélu le 21 août 1881, avec 11,137 voix sur 11,554 votants et 19,820 inscrits, il vota jusqu'à sa mort, survenue pendant la session, avec les républicains modérés.


Retour haut de page