Edmond, François, Marie Robert

1849 - 1907

Informations générales
  • Né le 13 janvier 1849 à Metz (Moselle - France)
  • Décédé le 20 mars 1907 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 août 1881 au 14 octobre 1885
Département
Oise
Groupe
Gauche républicaine

Biographies

Député de 1881 à 1885, né à Metz (Moselle) le 13 Janvier 1849, fils de M. Charles Robert intendant général et membre de l'Institut, il commença ses études à Metz, les termina au lycée Saint-Louis à Paris, et se fit inscrire au barreau de la capitale.

Lieutenant dans les mobiles de la Sarthe pendant la guerre de 1870-1871, il fut blessé à Coulmiers et décoré de la Légion d'honneur (25 novembre 1870). Nommé sous-préfet de Nogent-sur-Seine (mai 1876), il fut révoqué après le 16 mai 1877, rentra dans l'administration comme sous-préfet de Compiègne le 30 décembre 1877, et devint préfet de l'Ardèche le 2 décembre 1879.

Le 21 août 1881, il fut élu député de l'arrondissement de Compiègne, comme candidat républicain, par 12,892 voix sur 20,786 votants et 26,303 inscrits, contre 7,444 à M. Albert Duchesne, conservateur. Il prit place à gauche, appuya la politique scolaire et coloniale des ministères républicains, défendit les facultés universitaires de théologie, parla contre les inspecteurs généraux du ministère de l'Intérieur, sur les soutiens de famille, et, en février 1883, provoqua une enquête sur le régime des sucres qui aboutit à la loi du 29 juillet 1884.

Porté, aux élections générales du 4 octobre 1885, sur la liste républicaine modérée de l'Oise, il échoua avec 39,232 voix sur 91,643 votants. M. Edmond Robert est rentré dans l'administration, le 2 février 1887, comme préfet de la Vendée, et a été appelé à la préfecture de Grenoble en février 1890.

Officier de la Légion d'honneur (14 juillet 1880). On a de lui : Les Domestiques (1873).



Né le 13 janvier 1849 à Metz (Moselle), mort le 20 mars 1907 à Paris.

Député de l'Oise de 1881 à 1885. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V, p. 160.)

Après son échec aux élections générales de 1885, Edouard Robert avait repris le cours de sa carrière préfectorale. Préfet de la Vendée en février 1887, il était nommé successivement dans l'Isère en février 1890, dans les Pyrénées-Orientales en février 1893, où il restait neuf années, dans les Côtes-du-Nord en mars 1902, où il achevait sa carrière de 30 juillet 1906, date à laquelle il était nommé préfet honoraire.

Il mourut l'année suivante, le 20 mars 1907 à Paris, à l'âge de 58 ans. Il avait été promu au grade de commandeur de la Légion d'honneur, le 31 décembre 1906.

Date de mise à jour: février 2018