Jean-François Huon

1821 - 1879

Informations générales
  • Né le 21 juin 1821 à Plougonver (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 18 juin 1879 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 27 août 1876 au 25 juin 1877
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Gauche républicaine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 juillet 1878 au 18 juin 1879
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Gauche républicaine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1876 à 1879, né à Plougonver (Côtes-du-Nord) le 21 juin 1821, mort à Paris le 18 juin 1879, il étudia le droit et s'inscrivit comme avocat au barreau de Guingamp.

Conseiller général républicain des Côtes-du-Nord, il fit une première tentative infructueuse, le 8 février 1871, pour devenir représentant de ce département, et obtint, sans être élu, 19,650 voix (106,809 votants).

Il échoua encore, le 20 février 1876, dans la 1re circonscription de Guingamp, avec 5,946 voix contre 6,278 à l'élu conservateur, M. de Faucigny-Lucinge; mais cette élection ayant été invalidée par la majorité, un nouveau scrutin (27 août 1876) donna 6,324 voix à M. Huon, qui fut élu, contre 5,834 au député sortant (12,173. votants, 16,123 inscrits). M. Huon siégea à gauche et fut des 363.

Il se représenta comme tel, après la dissolution de la Chambre, échoua encore, le 14 octobre 1877, dans le même collège, avec 5,787 voix contre 7,323 à son ancien adversaire, devenu le candidat officiel de l'administration.

Mais M. Huon bénéficia comme précédemment d'une nouvelle invalidation de son concurrent, et redevint député de Guingamp, le 14 juillet 1878, avec 6,344 voix (7,883 votants, 16,355 inscrits). Il n'avait pas eu, cette fois, de concurrent. Avec la majorité républicaine modérée, il soutint le ministère Dufaure et mourut (1879) au cours de la législature.