Paul Michaut

1827 - 1895

Informations générales
  • Né le 29 juillet 1827 à Lunéville (Meurthe - France)
  • Décédé le 27 septembre 1895 à Baccarat (Meurthe-et-Moselle - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 5 février 1878
Département
Meurthe-et-Moselle
Groupe
Union des Droites
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 3 mars 1878 au 14 octobre 1881
Département
Meurthe-et-Moselle
Groupe
Union des Droites

Biographies

Député de 1877 à 1881, né à Lunéville (Meurthe) le 20 juillet 1827, ancien élève de l'Ecole centrale, administrateur de la cristallerie de Baccarat, il prit une grande part au développement de cette importante manufacture.

Grâce à ses soins, elle put travailler pendant la durée de la guerre de 1870. Les Allemands cependant n'épargnèrent aucune persécution à M. Michaut, qui fut retenu comme otage, emprisonné, et assista impuissant au pillage de ses magasins. Conseiller général après la guerre, maire de Baccarat en 1871, il créa en faveur des nombreux ouvriers qu'il employait un grand nombre d'institutions philanthropiques, et pourvut ses usines d'asiles, d'écoles, de cours d'adultes, de pensionnats d'apprentis, de caisses de prévoyance et de retraite pour les ouvriers malades, vieux ou infirmes.

Candidat au Sénat le 30 janvier 1876, dans le département de Meurthe-et-Moselle, il échoua avec 296 voix (667 votants); il se présenta à la députation, le 20 février suivant, dans l'arrondissement de Lunéville, et ne fut pas plus heureux avec 2,525 voix contre 11,988 à l'élu, M. Cosson, républicain, et 483 à M. Brissac.

Il entra au parlement, le 14 octobre 1877, avec l'appui du cabinet du 16 mai, comme député de Lunéville, élu, par 12,248 voix (23,087 votants, 26,643 inscrits), contre 10,635 voix au député sortant, l'un des 363.

Invalidé, M. Michaut se représenta, le 3 mars 1878, devant ses électeurs, qui le réélurent par 11,967 voix (22,518 votants, 26,316 inscrits), contre 10,403 voix à M. Cosson. Il prit place à droite, et vota constamment. avec la minorité conservatrice. Il ne se représenta pas en 1881.

Chevalier de la Légion d'honneur du 7 mars 1876.


Né le 29 juillet 1827 à Lunéville (Meurthe-et-Moselle), mort le 27 septembre 1895 à Baccarat (Meurthe-et-Moselle).

Député de Meurthe-et-Moselle de 1878 à 1881. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. IV, p. 364.)

Paul Michaut se représenta en 1885 sur la liste conservatrice mais fut le premier des battus avec 34.606 voix sur 88.011 votants. Au renouvellement de 1889, Paul Michaut retrouva la circonscription de Lunéville, mais pas son siège, qui échut au républicain Camille Viox élu avec 10.984 voix sur 21.896 contre 10.480. En 1893, Paul Michaut n'insista pas.

Il devait mourir deux ans plus tard, à l'âge de 68 ans, le 27 septembre 1895, à Baccarat. Toujours membre du Conseil général de Meurthe-et-Moselle, administrateur honoraire de la Compagnie de cristalleries de Baccarat, il était encore administrateur des Chemins de fer de l'Est et président du conseil des directeurs de la Caisse d'épargne.

Chevalier de la Légion d'honneur depuis 1876, il était en outre officier d'académie.

Son fils devait représenter la Meurthe-et-Moselle de 1920 à 1933 au Sénat.


Retour haut de page