Aimé, Alfred Dubois

1834 - 1913

Informations générales
  • Né le 8 juillet 1834 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 31 mars 1913 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 5 mars 1876 au 25 juin 1877
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Union des Droites
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 14 octobre 1881
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Union des Droites

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1876 à 1881, né à Paris le 8 juillet 1834, gendre de M. Alphonse Pinard, ancien directeur du Comptoir d'escompte, riche propriétaire du canton de Fécamp, il fut d'abord maire de cette ville.

Il entra à la Chambre le 5 mars 1876, comme député de la 2e circonscription de l'arrondissement du Havre, au 2e tour de scrutin, élu par 5,422 voix sur 9,244 votants et 11,425 inscrits, contre 3,787 voix à M. Deschamps, républicain. Il avait, dans sa profession de foi, posé sa candidature conservatrice sur le terrain du Septennat et de la République provisoire, disant : « Si des changements doivent plus tard être apportés aux lois constitutionnelles, la nation les aura sans doute inspirés à ses nouveaux mandataires, et j'estime qu'il est inutile aux candidats d'aujourd'hui de prévoir des modifications qu'ils n'auront pas à discuter. »

Il soutint le ministère du 16 mai, et fut réélu comme candidat officiel, le 14 octobre 1877, par 4,954 voix sur 9,476 votants et 11,168 inscrits, contre M. Casimir Périer, républicain.

Mais, aux élections pour la législature suivante, le 21 août 1881, il échoua dans la même circonscription avec 4,328 voix contre M. Casimir Périer élu par 4,477 suffrages.

Il se représenta sans succès aux élections du 4 octobre 1885, sur la liste conservatrice de la Seine Inférieure, et n'obtint alors que 61,591 voix contre 76,877 données au dernier élu de la liste opportuniste, M. Lyonnais.

Il est décédé à Paris le 31 mars 1913.

Date de mise à jour: décembre 2017