Auguste, Hubert Warnier

1810 - 1875

Informations générales
  • Né le 8 janvier 1810 à Rocroi (Ardennes - France)
  • Décédé le 15 mars 1875 à Versailles (Yvelines - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 9 juillet 1871 au 15 mars 1875
Département
Anciens départements d'Algérie
Groupe
Gauche républicaine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Rocroi (Ardennes) le 8 janvier 1810, mort à Versailles (Seine-et-Oise) le 15 mars 1875, il fit ses études médicales à Paris et à l'hôpital militaire de Lille, fut nommé chirurgien sous-aide à Douai (1832), et fut envoyé à Oran lors du choléra de 1834.

Commissaire-adjoint du consulat de France à Mascara en 1837, membre de la commission scientifique de l'Algérie en 1840, agent politique après la campagne du Maroc en 1844, il fut directeur des affaires civiles d'Oran et membre du conseil du gouvernement de l'Algérie en 1848 et 1849.

Rendu à la vie privée, il fonda l'année suivante le journal l'Atlas qui fut supprimé au coup d'Etat. Il créa alors un grand établissement agricole sur les bords de l'ancien lac Alloula, et contribua de ses deniers à l'expédition de M. Henri Duvoyrier dans le Sahara et chez les Touaregs. Adversaire de la politique impériale, il chercha à combattre le gouvernement en Algérie, et publia à ce propos diverses brochures.

Préfet d'Alger le 5 septembre 1870, il donna sa démission pour se porter candidat à l'Assemblée nationale, et échoua, à Alger, le 17 février 1871, avec 5,058 voix sur 32,657 inscrits. Mais il fut élu, dans le même département, le 9 juillet suivant, en remplacement de Garilbaldi démissionnaire, par 6,038 voix. Il prit place à gauche, vota contre la pétition des évêques, contre la démission de Thiers, contre le septennat, contre le ministère de Broglie et mourut au cours de la législature.

Conseiller général de la province d'Alger depuis août 1870, officier de la Légion d'honneur depuis 1844.

Date de mise à jour: septembre 2017


Retour haut de page