Sampiero, Jean, Augustin Gavini

1823 - 1875

Informations générales
  • Né le 11 mai 1823 à Bastia (Haute-Corse - France)
  • Décédé le 4 août 1875 à Bastia (Haute-Corse - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 7 juin 1863 au 27 avril 1869
Département
Corse
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 30 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Corse
Groupe
Majorité dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1863 à 1870, frère de Denis Gavini qui fut représentant en 1849 et 1871 et député après 1876, né à Bastia (Corse) le 11 mai 1823, mort à Bastia le 4 août 1875, fils d'un président de chambre à la cour de Montpellier, il fit son droit à Aix et à Paris et exerça dans sa ville natale la profession d'avocat (1849); en 1869, il devint bâtonnier de son ordre.

Conseiller général de la Corse pour le canton de Campile depuis 1852, il fut élu, le 7 juin 1863, comme candidat bonapartiste non officiel, député de la 2e circonscription de la Corse au Corps législatif, par 12,602 voix (23,337 votants, 31,829 inscrits), contre 10,663 voix à M. Mariani, officier d'ordonnance du prince Napoléon. Il vota d'ailleurs avec la majorité impérialiste, et se signala surtout par son insistance à demander que le port d'armes fût rendu à ses compatriotes.

Chevalier de la Légion d'honneur en 1865, M. Gavini obtint, le 30 mai 1869, le renouvellement de son mandat de député, par 17,783 voix (26,724 votants, 37,391 inscrits), contre 8,841 à M. Arrighi, conseiller à la cour. Il se prononça pour la déclaration de guerre à la Prusse. Il fut réélu conseiller général de la Corse le 8 octobre 1871, mais ne rentra plus dans la vie politique.

Date de mise à jour: novembre 2016