Vincent Piccioni

1812 - 1897

Informations générales
  • Né le 19 août 1812 à Pino (Haute-Corse - France)
  • Décédé le 15 août 1897 à Garrevaques-gandels (Tarn - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 31 mai 1863 au 27 avril 1869
Département
Haute-Garonne
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Haute-Garonne
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1863 à 1870, né à Pino (Corse) le 19 août 1812, d'une ancienne famille de corse, il fit ses études au collège de Sorèze, son droit à Toulouse, et se fixa comme avocat à Bastia. (1840).

Bâtonnier de l'ordre, il dut se rendre aux îles Saint-Thomas à la sollicitation d'un vieil oncle, qui mourut peu de temps après son arrivée, en lui laissant une importante maison de commerce, dont il prit alors la direction. Il resta près de six ans dans cette colonie danoise, y remplit les fonctions de vice-consul de France, et ne rentra dans sa patrie qu'en 1852.

Conseiller général de la Corse, maire de Bastia (1854), il se fixa, en 1861, dans les vastes propriétés qu'il avait achetées dans la Haute-Garonne, devint la même année conseiller général du canton de Revel, et fut élu député de la 3e circonscription de la Haute-Garonne, le 1er juin 1863, avec l'appui officiel, par 21,666 voix (28,913 votants, 36,602 inscrits), contre 6,953 à M. Marie.

Réélu, le 24 mai 1869, par 16,523 voix (32,320 votants, 38,321 inscrits), contre 7,730 à M. Calès, 4,147 à M. de Peyre et 3,732 à M. de Brettes-Thurin, il siégea dans la majorité, et vota pour la guerre contre la Prusse.

Il quitta la vie politique à la révolution du 4 septembre 1870. Chevalier de la Légion d'honneur (12 août 1859).