François, Dominique, Edmond Canaple

1797 - 1876

Informations générales
  • Né le 19 novembre 1797 à Marseille (Bouches-du-Rhône - France)
  • Décédé le 8 juin 1876 à Marseille (Bouches-du-Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 7 janvier 1855 au 29 mai 1857
Département
Bouches-du-Rhône
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIe législature
Mandat
Du 21 juin 1857 au 7 mai 1863
Département
Bouches-du-Rhône
Groupe
Majorité dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1855 à 1863, né à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 18 novembre 1797, mort à Marseille, le 8 juin 1876, il fit ses études au collège de Juilly, puis suivit la carrière du commerce et ne tarda pas à conquérir dans sa ville natale une importante situation.

Juge suppléant (1837), puis juge (1839) au tribunal de commerce, il en devint président en 1845 et fut réélu en 1848, 1851 et 1853. Conseiller municipal de Marseille et conseiller général des Bouches-du-Rhône, M. Canaple fut élu, en outre, comme candidat du gouvernement, le 7 janvier 1855, député de la 1re circonscription de ce département, par 4,067 voix sur 4,105 votants et 32,480 inscrits. Il remplaçait M. de Chantérac, nommé conseiller d'Etat. Il siégea dans la majorité impérialiste et fit partie de plusieurs commissions, mais n'aborda pas la tribune.

Il fut réélu, le 22 juin 1857, par 10,260 voix (15,194 votants, 35,286 inscrits), contre 4,777 à M. Taxile Delord, et continua de voter avec la majorité. Aux élections suivantes (1863), les circonscriptions des Bouches-du-Rhône ayant été remaniées, M. Canaple se présenta aux suffrages des électeurs de la 4e circonscription, de création récente ; mais il n'obtint que 6,282 voix contre 6,570 accordées à M. Marie, ancien membre du gouvernement provisoire, candidat de l'opposition, qui fut élu.


Retour haut de page