Anselme, François Fleury

1801 - 1881

Informations générales
  • Né le 8 avril 1801 à Nantes (Loire-Inférieure - France)
  • Décédé le 25 juillet 1881 à La chapelle-sur-erdre (Loire-Atlantique - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 29 février 1852 au 29 mai 1857
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIe législature
Mandat
Du 21 juin 1857 au 7 mai 1863
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 31 mai 1863 au 27 avril 1869
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Majorité dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1852 à 1870, né à Nantes (Loire-inférieure) le 8 avril 1801, mort à la Chapelle-sur-Erdre (Loire-inférieure) le 25 juillet 1881, riche négociant, membre du conseil général de la Loire-inférieure et maire de la Chapelle-sur-Erdre, il resta étranger à la politique jusqu'aux élections législatives du 29 février 1852.

« M. Anselme Fleury, lit-on dans les Profils critiques et biographiques des sénateurs, conseillers d'Etat et députés, n'a jamais fait que de la bonne politique de comptoir. Si la vente est étendue, les rentrées satisfaisantes, M. Fleury sera prêt à déclarer que tout est pour le mieux dans la meilleure des France possibles; sinon il ne prêtera son concours à l'ordre établi que pour éviter de tomber dans un pire. »

Elu député au Corps législatif par la 4e circonscription de la Loire-inférieure, avec 9,917 voix (18,933 votants, 36,638 inscrits), contre 8,931 voix à M. de Goulaine, il s'associa au rétablissement de l'Empire, et fit partie, jusqu'en 1870, de la majorité dynastique, ayant obtenu successivement le renouvellement de son mandat, toujours comme candidat officiel :

- le 22 juin 1857, par 18,939 voix (19,121 votants, 34,986 inscrits);
- le 1er juin 1863, par 18,519 voix (24,092 votants, 35,841 inscrits), contre 5,505 à M. Cézard;
- et le 24 mai 1869, par 13,727 voix (23,598 votants, 35,691 inscrits), contre 8,941 à M. Audiganne et 879 à M. Pilet de Lautrec.

Le 4 septembre 1870 mit fin à sa carrière politique. Officier de la Légion d'honneur (14 août 1862).

Date de mise à jour: octobre 2016