Gustave Bucher de Chauvigné

1802 - 1866

Informations générales
  • Né le 12 avril 1802 à Angers (Maine-et-Loire - France)
  • Décédé le 22 juin 1866 à Angers (Maine-et-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Droite légitimiste
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 29 février 1852 au 29 mai 1857
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Légitimiste
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIe législature
Mandat
Du 21 juin 1857 au 7 mai 1863
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Légitimiste
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 31 mai 1863 au 22 juin 1866
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Légitimiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple à l'Assemblée législative de 1849, et député au Corps législatif de 1852 à 1866, né à Angers (Maine-et-Loire), le 12 avril 1802, mort à Angers, le 22 juin 1866, il appartint à la magistrature sous la Restauration.

Substitut du procureur du roi avant 1830, il donna sa démission à la révolution de Juillet, et fut nommé membre du conseil général de Maine-et-Loire. Il dut particulièrement à l'influence du clergé de ce département, son élection comme représentant à l'Assemblée législative, le 13 mai 1849 le 8e sur 11, par 62,327 voix (104,313 votants, 151,062 inscrits). Il siégea à droite et vota constamment avec ce groupe.

M. Bucher de Chauvigné était l'ami personnel de M. de Falloux. Pourtant il différa d'avis avec lui, en 1852, sur la question de savoir si les membres du parti légitimiste devaient briguer la députation au Corps législatif, sous les conditions imposées. Il ne fit même point de difficulté pour accepter le patronage du gouvernement, qui le fit élire, le 29 février 1852, dans la 2e circonscription de Maine-et-Loire, par 22,809 voix (29,237 votants, 40,470 inscrits), contre 4,762 à M. de la Devansaye, 1,099 à M. de Contades, et 186 à M. Thuau.

Successivement réélu : le 22 juin 1857, par 17,079 voix sur 17,827 votants et 38,288 inscrits, et le 1er juin 1863, par 18,297 voix (24,516 votants, 33,110 inscrits), contre 6,167 à M. Freslon, ancien représentant, M. Bucher de Chauvigné, rallié au gouvernement impérial, vota avec la droite du Corps législatif jusqu'à sa mort, survenue en 1866. Chevalier de la Légion d'honneur, du 6 août 1860.

Date de mise à jour: avril 2016


Retour haut de page