Charles, Louis Coulaux

1810 - 1887

Informations générales
  • Né le 11 janvier 1810 à Boersch (Bas-Rhin - France)
  • Décédé le 31 juillet 1887 à Boersch (Bas-Rhin - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 29 février 1852 au 29 mai 1857
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIe législature
Mandat
Du 21 juin 1857 au 7 mai 1863
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 31 mai 1863 au 27 avril 1869
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Bas-Rhin
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1852 à 1870, né à Klingenthal, commune de Boersch (Bas-Rhin), le 11 janvier 1810, mort à Klingenthal, le 31 juillet 1887, il entra à l'Ecole polytechnique, en sortit officier d'artillerie, et donna sa démission étant capitaine. Il devint alors directeur de la manufacture d'armes de Klingenthal, maire de Strasbourg et membre du conseil général du Bas-Rhin pour le canton de Hosheim.

Très influent dans sa région, il fut désigné comme le candidat officiel du gouvernement de l'Elysée, et élu député au Corps législatif, le 29 février 1852, par la 2e circonscription du Bas-Rhin, avec 26 584 voix (27 836 votants, 37 950 inscrits). Il fit partie de la majorité, approuva jusqu'en 1870 les actes du gouvernement impérial.

Il obtint sa réélection, toujours en qualité de candidat officiel, aux renouvellements des:

- 22 juin 1857, avec 30 672 voix, sur 31 490 votants et 36 936 inscrits,
- 1er juin 1863, avec 29 394 voix, sur 30 407 votants,
- et 24 mai 1869, avec 24 198 voix, sur 30 409 votants, contre 4 843 à M. Carbiéner.

Il vota, en juillet 1870, la déclaration de guerre à la Prusse, et rentra dans la vie privée au 4 Septembre.

Officier de la Légion d'honneur, du 14 août 1869.

Date de mise à jour: septembre 2016