François, Antoine, Philippe, Henri Zorn de Bulach

1828 - 1890

Informations générales
  • Né le 15 juillet 1828 à Strasbourg (Bas-Rhin - France)
  • Décédé le 14 avril 1890 à Osthausen (Bas-Rhin - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 31 mai 1863 au 23 décembre 1863
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Bas-Rhin
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1863 à 1864, et de 1869 à 1870, né à Strasbourg (Bas-Rhin), le 15 juillet 1828, mort à Strasbourg le 14 avril 1890, fils d'Ernest Maximilien Zorn de Bulach (1786-1868) député de 1827 à 1830, François Zorn de Bulach fut choisi comme chambellan par Napoléon III.

Le 1er juin 1863, la 3e circonscription du Bas-Rhin l'envoya siéger au Corps législatif, par 14 921 voix (29 808 votants, 34 747 inscrits), contre 14 794 à M. Hallez-Claparède.

M. Zorn de Bulach prit place dans la majorité dynastique ; son élection ayant été annulée, il se représenta le 17 janvier 1864, et échoua avec 14,434 voix, contre 14,983 à l'élu, M. Hallez-Claparède.

Plus heureux aux élections du 24 mai 1869, il regagna son siège avec 24 711 voix (27 974 votants, 36 910 inscrits), contre 208 à M. Hallez-Claparède, député sortant, 1 951 bulletins blancs et 1 104 nuls. Il vota pour la guerre contre la Prusse, et soutint, jusqu'au 4 septembre 1870, le gouvernement de Napoléon III.

Après la guerre, il continua d'habiter l'Alsace, fut élu député d'Alsace-Lorraine au Reichstag, comme candidat de la « protestation », et finit par se rallier au gouvernement allemand ; il était, à sa mort, vice-président de la Délégation, et membre du conseil d'Etat de l'Alsace-Lorraine.

Officier de la Légion d'honneur.