Louis, Henri, Hippolyte Lacave

1792 - 1858

Informations générales
  • Né le 6 mars 1792 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 25 avril 1858 à Orléans (Loiret - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Loiret
Groupe
Droite
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 29 février 1852 au 28 mai 1853
Département
Loiret
Groupe
Majorité dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1849, député au Corps législatif de 1852 à 1853, né à Paris le 6 mars 1792, de Louis Claude Lacave, artiste et citoyen de Paris, et de Marie Charles Thérèse Auvray, mort à Orléans (Loiret) le 25 avril 1858, il entra à l'Ecole polytechnique en 1810 et à l'Ecole des ponts et chaussées en 1812.

Ingénieur à Orléans de 1817 à 1841, il devint conseiller municipal de cette ville, puis il fut nommé ingénieur en chef du département de l'Indre. Après avoir été, sur sa demande, mis en disponibilité (1843), M. Lacave revint à Orléans, où il accepta les fonctions de maire; il les remplit jusqu'en 1848. Destitué par le commissaire du gouvernement provisoire le 10 mars, il fut, quelques jours après compris dans la mise à la retraite de 40 ingénieurs, décrétée par le gouvernement. Mais il obtint au mois d'août suivant sa réintégration comme maire.

D'opinions conservatrices, M. Lacave qui précédemment, le 1er août 1846, avait réuni, sans être élu, 417 voix contre 491 au député sortant, M. Abbatucci, dans le 2e collège du Loiret, fut inscrit sur la liste monarchiste de ce département, aux élections du 13 mai 1849 pour l'Assemblée législative, et fut élu, le 5e sur 7, par 29,859 voix (65,037 votants, 92,506 inscrits).

Il siégea à droite, vota pour l'expédition de Rome, pour les lois restrictives de la liberté de la presse et de la liberté de réunion, etc., soutint la politique de l'Elysée, approuva le coup d'Etat, et fut élu, avec l'appui de l'administration, le 29 février 1852, député de la 1re circonscription du Loiret au Corps législatif, par 23,863 voix (28,272 votants, 49,673 inscrits), contre 2,312 à M. de Prémorvan. M. Lacave s'associa au rétablissement de l'Empire et appartint, à la majorité dynastique jusqu'au 28 mai 1853, date à laquelle il résigna son mandat. Chevalier de la Légion d'honneur, du 26 janvier 1836.

Date de mise à jour: avril 2016


Retour haut de page