François Monnet

1796 - 1850

Informations générales
  • Né le 30 avril 1796 à Dijon (Côte-d'Or - France)
  • Décédé le 13 avril 1850 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Côte-d'Or
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Dijon (Côte-d'Or) le 30 avril 1796, mort à Paris le 13 avril 1850, ancien élève de l'Ecole polytechnique, il s'établit notaire à Dijon, et devint commandant de la garde nationale. Fils adoptif de Prieur (de la Côte-d'Or), il fut l'adversaire du gouvernement de Louis-Philippe, et présida à Dijon la Société des droits de l'homme.

Elu, le 23 avril 1848, représentant de la Côte-d'Or à l'Assemblée constituante, le 1er sur 10, par 75,916 voix, il fit partie du comité de l'administration départementale et communale, et vota, souvent avec la droite,

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'amendement Grévy,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- contre la proposition Rateau,
- contre l'interdiction des clubs,
- pour l'expédition de Rome,
- contre la demande de mise en accusation du président et des ministres.

Non réélu à la Législative, il devint caissier principal à la compagnie du chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée.