Hippolyte, Yves, Marie Tassel

1800 - 1868

Informations générales
  • Né le 26 mai 1800 à Lannion (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 18 décembre 1868 à Lannion (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Finistère
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Lannion (Côtes-du-Nord) le 26 mai 1800 (6 prairial an VIII), mort à Lannion le 18 décembre 1868, il étudia le droit et se fit inscrire en 1823 au barreau de Lannion. Il était le fils d'Allain Tassel, représentant aux Cent-Jours; il était également le cousin d'Yves Jean Marie Tassel qui avait été député des Côtes-du-Nord.

Connu pour ses opinions libérales, il se montra d'abord partisan du gouvernement de juillet, et fut nommé, en 1830, secrétaire général de la préfecture du Finistère; mais il ne tarda pas à donner sa démission, ses principes démocratiques ne pouvant s'accommoder des tendances réactionnaires du nouveau régime. Il reprit alors sa place au barreau de Lannion et y plaida plusieurs causes politiques avec beaucoup de succès.

Elu, le 23 avril 1848, représentant du Finistère à l'Assemblée constituante, le 6e sur 15, par 86,484 voix, il fut membre du comité de l'agriculture et du crédit foncier, et vota en général avec le parti démocratique:

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- contre les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- contre la proposition Rateau,
- contre l'interdiction des clubs,
- contre l'expédition de Rome.

Après le 10 décembre, il fit de l'opposition à la politique du prince Louis-Napoléon et ne fut pas réélu à la Législative; de retour à Lannion, il posa sa candidature d'opposition au Corps législatif, dans la 3e circonscription des Côtes-du-Nord, le 22 juin 1857, mais il échoua avec 2,043 voix contre 21,236 à l'élu, M. de la Tour, candidat du gouvernement. M. Tassel resta alors attaché au barreau de Lannion.

Date de mise à jour: novembre 2015