Jean-Marie, Yves Loyer

1802 - 1872

Informations générales
  • Né le 7 août 1802 à Duault (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 23 juillet 1872 à Rostrenen (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Indépendant

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Duault (Côtes-du-Nord) le 7 août 1802, mort à Rostrenen (Côtes-du-Nord) le 23 juillet 1872, notaire à Glomel, maire de cette localité de 1830 à 1834, démissionnaire à cette époque, conseiller général de 1834 à 1848, connu pour ses opinions libérales, il fut élu, le 23 avril 1848, représentant des Côtes-du-Nord à l'Assemblée constituante, le 8e sur 16, par 83,147 voix (144,377 votants, 167,673 inscrits).

Indépendant et très obstiné dans ses idées, il vota:

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- contre les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- pour l'abolition de la peine de mort,
- pour l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- pour l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- pour la proposition Rateau,
- contre l'interdiction des clubs,
- contre l'expédition de Rome;

Il faisait partie du comité des finances. Après l'élection présidentielle du 10 décembre, il fut l'adversaire de la politique du prince Louis-napoléon.

Il ne fut pas réélu à la Législative. Le 20 février 1852, il posa sa candidature d'opposition dans la 3e circonscription des côtes-du-Nord, et échoua avec 1,214 voix contre 10,845 à l'élu officiel, M. Le Gorrec, 4,123 à M. de Saisy, 1,772 à M. Glais-Bizoin et 1,757 à M. de Botmiliau. Il ne reparut plus, après cet échec, sur la scène politique.

Date de mise à jour: novembre 2015