Louis, Jean Marie

1783 - 1853

Informations générales
  • Né le 18 mai 1783 à Étables (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 5 novembre 1853 à Saint-brieuc (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Républicain modéré

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Etables (Côtes-du-Nord) le 17 mai 1783, mort à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord) le 5 novembre 1853, armateur à Saint-Brieuc, et connu pour ses idées libérales, il se présenta comme candidat d'opposition dans le 2e collège des Côtes-du-Nord (Saint-Brieuc), le 1er août 1846, et échoua avec 98 voix contre 138 à l'élu ministériel, M. Armez, député sortant.

La révolution de 1848 lui ouvrit les portes du parlement ; élu représentant des Côtes-du-Nord, à l'Assemblée constituante, le 23 avril 1848, le 12e sur 16, par 69,744 voix (144,377 votants, 167,673 inscrits), il siégea parmi les républicains modérés, fit partie du comité du commerce et de l'industrie, et vota:

- contre le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- contre la proposition Rateau,
- contre la demande de mise en accusation du président et des ministres.

Non réélu à la Législative, il reprit à Saint-Brieuc la direction de sa maison.