Jean-Louis Marion

1801 - 1870

Informations générales
  • Né le 12 avril 1801 à Saint-malo (Ille-et-Vilaine - France)
  • Décédé le 7 octobre 1870 à Pleudihen (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Saint-Malo (llle-et-Vilaine) le 12 avril 1801, mort à Pleudihen (Côtes-du-Nord) le 7 octobre 1870, il se fit recevoir avocat, mais s'occupa, de l'exploitation de ses propriétés.

Conseiller d'arrondissement, d'opinions libérales, il fut élu, le 23 avril 1848, représentant d'Ille-et-Vilaine à l'Assemblée constituante, le 4e sur 14, par 93,706 voix (132,609 votants, 152,985 inscrits). Membre du comité de la marine, il vota, avec la droite,

- contre le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif, contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- pour la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- pour la proposition Rateau,
- pour l'interdiction des clubs,
- pour l'expédition de Rome.

Il rentra ensuite dans la vie privée, et n'accepta plus que le mandat de conseiller général d'ille-et-Vilaine et de maire du Grand-Fougeray. Chevalier de la Légion d'honneur, du 14 mars 1863.

Date de mise à jour: décembre 2015