François Rollinat

1806 - 1867

Informations générales
  • Né le 13 juin 1806 à Châteauroux (Indre - France)
  • Décédé le 13 août 1867 à Châteauroux (Indre - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Indre
Groupe
Gauche
Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Indre
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1848 et en 1849, né à Châteauroux (Indre) le 13 juin 1806, mort à Châteauroux le 13 août 1867, il étudia le droit et se fit inscrire au barreau de Châteauroux.

D'opinions républicaines, il se lia avec George Sand, et se fit élire, le 23 avril 1848, représentant de l'Indre à l'Assemblée Constituante, le 7e et dernier, par 24,374 voix (60,569 votants, 71,004 inscrits). Il siégea à gauche, fit partie du comité des affaires étrangères et vota:

- contre le rétablissement du cautionnement,
- contre les poursuites contre Louis Blanc et Caussidière,
- pour l'abolition de la peine de mort,
- pour l'amendement Grévy,
- pour l'ordre du jour en l'honneur de Cavaignac,
- pour la réduction de l'impôt du sel,
- contre l'interdiction des clubs,
- contre les crédits de l'expédition romaine,
- pour l'amnistie,
- pour l'abolition de l'impôt des boissons.

Réélu, le 13 mai 1849, représentant de l'Indre à l'Assemblée Législative, le 5e et dernier, par 23,924 voix (50,138 votants, 73,546 inscrits), M. Rollinat s'associa aux actes et aux protestations de la minorité démocratique et combattit l'expédition de Rome, la loi Falloux-Parieu sur l'enseignement, la loi du 31 mai sur le suffrage universel.

Il rentra dans la vie privée tors du coup d'Etat. Son fils, M. Maurice Rollinat, a acquis, comme poète, une certaine réputation.


Retour haut de page