Jean-Baptiste Froussard

1792 - 1849

Informations générales
  • Né le 12 janvier 1792 à Grenoble (Isère - France)
  • Décédé le 2 décembre 1849 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Isère
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Grenoble (Isère) le 12 janvier 1792, mort à Paris le 2 décembre 1849, il se voua à l'enseignement, fut chef d'institution à Grenoble sous le premier Empire, et défendit la ville contre les alliés.

Il fonda peu après le pensionnat de Montfleuri, que la Restauration fit fermer pour cause politique. Il se rendit alors à Paris et devint le précepteur des enfants de Casimir Périer. En 1830, il fut aux barricades, et le gouvernement de juillet le nomma directeur de l'Ecole normale supérieure de Versailles, puis du Prytanée de Ménars. Mais, d'esprit indépendant, il ne tarda pas à donner sa démission pour fonder à Passy une institution dont il laissa la direction à son fils.

En 1848, il se montra de nouveau sur les barricades, fut nommé commissaire général du gouvernement provisoire dans les trois départements de l'Isère, de la Drôme et des Hautes-Alpes, et, le 23 avril 1848, fut élu représentant de l'Isère à l'Assemblée constituante, le 8e sur 15, avec 98,221 voix sur 136,486 votants et 159,723 inscrits. Il vota:

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour le décret sur les clubs,
- contre les poursuites contre Louis Blanc et Caussidière,
- pour le maintien de l'état de siège,
- pour l'impôt proportionnel,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- contre l'expédition de Rome.