Désiré, Adrien Gréa

1787 - 1863

Informations générales
  • Né le 17 janvier 1787 à Lons-le-saulnier (Jura - France)
  • Décédé le 1er avril 1863 à Lons-le-saulnier (Jura - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 26 décembre 1828 au 16 mai 1830
Département
Doubs
Groupe
Opposition constitutionnelle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 24 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Doubs
Groupe
Opposition constitutionnelle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Doubs
Groupe
Opposition constitutionnelle
Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Jura
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1828 à 1834 et représentant en 1848, né à Lons-le-Saulnier (Jura) le 17 janvier 1787, mort à Lons-le-Saulnier le 1er avril 1863, avocat dans sa ville natale, riche propriétaire, il fut élu député, le 26 décembre 1828, en remplacement de M. Jobez, décédé, par le 2e arrondissement électoral du Doubs (Besançon), avec 149 voix (283 votants, 310 inscrits), contre 124 à M. Meyronnet de Saint-Marc.

Il siégea dans l'opposition constitutionnelle, qu'il soutint uniquement de ses votes, et fut réélu successivement, le 24 juin 1830 par 148 voix (281 votants, 305 inscrits), contre 109 à M. Séguin de Jallerange, et le 5 juillet 1831 par 173 voix (231 votants, 299 inscrits), contre 29 à M. Bourgon. Aux élections du 21 juin 1834, il échoua avec 52 voix contre 139 à M. de Magnoncourt.

Ami de Dupont de l'Eure, et membre de l'opposition libérale, il fut élu, le 23 avril 1848, représentant du Jura à l'Assemblée constituante, le 7e sur 8, par 32,134 voix sur 74,115 votants. Il prit place à droite, fit partie du comité des travaux publics, et vota:

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour le décret sur les clubs,
- pour les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- pour l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- pour la proposition Rateau,
- contre l'interdiction des clubs,
- pour l'expédition de Rome,
- contre la mise en accusation du président et des ministres.

Non réélu à la Législative, il rentra dans la vie privée.

Date de mise à jour: décembre 2015