Sylvain, Alexis Drault

1795 - 1848

Informations générales
  • Né le 15 mars 1795 à Poitiers (Vienne - France)
  • Décédé le 2 décembre 1848 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 24 octobre 1833 au 25 mai 1834
Département
Vienne
Groupe
Opposition dynastique
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Vienne
Groupe
Opposition dynastique
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Vienne
Groupe
Opposition dynastique
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Vienne
Groupe
Opposition dynastique
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Vienne
Groupe
Opposition dynastique
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 31 août 1846
Département
Vienne
Groupe
Opposition dynastique
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 3 octobre 1846 au 24 février 1848
Département
Vienne
Groupe
Opposition dynastique
Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 2 décembre 1848
Département
Vienne
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1833 à 1848, représentant du peuple en 1848, né à Poitiers le 15 mars 1795, mort à Paris le 2 décembre 1848, fils d'un négociant de Poitiers, il venait de débuter au barreau, lorsque Berton, après sa tentative d'insurrection à Saumur, fut mis en jugement devant la cour de Poitiers.

Le général Berton avait choisi un de ses amis pour le défendre, mais le procureur général Mauguin s'opposa à ce que ce défenseur fût admis par la Cour, qui désigna d'office le jeune Drault, alors stagiaire. Celui-ci, afin d'assurer à l'accusé le bénéfice de la loi et de lui ménager un moyen de faire casser son jugement, comme n'ayant pas été défendu, refusa de prendre la parole, avec une fermeté « que ne purent ébranler, au dire d'un biographe du temps, ni les admonitions de la Cour, ni les menaces dont il fut l'objet ». Après la condamnation et l'exécution de Berton, la rancune du pouvoir fit rayer M. Drault, pour deux ans, du tableau des avocats.

Le gouvernement de Juillet le récompensa de son attitude en lui confiant les fonctions d'avocat général près la cour de Poitiers. Le 24 octobre 1833, M. Drault fut élu député par le 1er collège électoral de la Vienne (Poitiers), avec 212 voix sur 401 votants. Il remplaçait M. Dupont-Minoret, décédé. Il alla siéger à gauche, dans les rangs de l'opposition constitutionnelle, où il se fit remarquer par une indépendance qui le fit destituer par le ministre Persil de ses fonctions d'avocat général.

Les électeurs de Poitiers lui renouvelèrent successivement son mandat, le 21 juin 1834, par 269 voix sur 448 votants et 607 inscrits; le même jour, il obtenait 100 voix dans le 2e collège du même département (Châtellerault) contre 106 données à M. Martineau; le 4 novembre 1837, par 288 voix sur 573 votants et 701 inscrits; le 2 mars 1839, par 290 voix sur 571 votants et 699 inscrits ; le 9 juillet 1842, par 323 voix sur 569 votants et 708 inscrits, contre 139 à M. Dumas et 100 à M. de Beaudus; le 1er août 1846, par 346 voix sur 667 votants et 786 inscrits, contre 313 à M. Gaillard. Cette dernière élection fut annulée. Le 1er collège électoral de la Vienne, fidèle à son représentant, lui rouvrit, le 3 octobre 1846, les portes de la Chambre.

Pendant toute la durée de son mandat parlementaire sous la monarchie de Juillet, M. Drault se montra partisan des réformes. Le Gouvernement provisoire de 1848 l'éleva au poste de procureur général à Poitiers, et, le 23 avril 1848, M. Drault fut élu représentant de la Vienne à l'Assemblée constituante le 1er sur 8, avec 51,059 voix sur 70,722 votants. Il vota la loi sur les attroupements et demeura en congé du 26 août jusqu'au 25 septembre. Il vota ensuite contre l'amendement Grévy et le droit au travail, pour l'ordre du jour favorable au général Cavaignac, et mourut au cours de la législature.


Retour haut de page