Auguste, Marie, victor de Chastenet de Puységur

1808 - 1866

Informations générales
  • Né le 14 février 1808 à Rabastens (Tarn - France)
  • Décédé le 20 février 1866 à Saint-lys (Haute-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Tarn
Groupe
Extrême droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Rabastens (Tarn) le 14 février 1808, mort au château de la Pescadoure, commune de St-Lys (Haute-Garonne) le 20 février 1866, propriétaire à Rabastens, collaborateur assidu de M. de Genoude à la Gazette de France, il fit de l'opposition légitimiste au gouvernement de Louis-Philippe.

Elu, le 23 avril 1848, représentant du Tarn à l'Assemblée constituante, le 9e et dernier, par 36,901 voix (90,456 votants), « il eût été, dit un biographe, dans les rangs de l'opposition de gauche la plus avancée, si ses idées ne l'avaient fixé dans les voies de l'extrême droite. » Il fit partie du comité des affaires étrangères, et vota:

- pour les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- pour la sanction de la Constitution par le peuple,
- contre l'ensemble de la Constitution,
- pour la proposition Rateau,
- pour l'interdiction des clubs,
- pour l'expédition de Rome,
- contre la demande de mise en accusation du président et des ministres.

Non réélu à la Législative, il ne reparut plus sur la scène politique.

Date de mise à jour: février 2016