Épreuves

Partager

Le concours externe comporte une épreuve de présélection (sauf si le nombre de candidats inscrits est inférieur à 200), des épreuves écrites d’admissibilité et d’admission ainsi que des épreuves orales d’admission.

Lorsque les épreuves comportent plusieurs options, celles-ci sont choisies par le candidat lors de l’inscription et ne peuvent plus être modifiées par la suite.

I. – PHASE DE PRÉSÉLECTION

L’épreuve de présélection (durée : 1 heure) consiste en un questionnaire à choix multiple portant sur les domaines définis dans le programme (cf. infra). La note obtenue à cette épreuve n’est pas retenue dans le total ultérieur des points.

II. – PHASE D’ADMISSIBILITÉ

L'admissibilité comporte trois épreuves communes à tous les candidats et une épreuve à option :

1. Une épreuve de langue française (durée : 2 heures, coefficient : 2) visant à apprécier la maîtrise de l’expression écrite. Cette épreuve est constituée de deux parties :

– le résumé d’un texte portant sur un sujet d’ordre général relatif aux problèmes politiques, économiques, culturels et sociaux du monde contemporain, en un nombre maximum de mots ;

– la rédaction de réponses courtes à des questions portant sur le même texte.

Cette épreuve ne comporte pas de programme.

2. Une épreuve pratique de secrétariat (durée : 3 heures, coefficient : 3). Cette épreuve se déroule sur ordinateur et nécessite la maîtrise des fonctionnalités de base du traitement de texte, du tableur et de la messagerie électronique (cf. programme infra). Elle est constituée de deux parties :

– la présentation dactylographiée d’un texte manuscrit comportant des indications de modifications et un certain nombre de difficultés à résoudre (fautes de français, inélégances de style, mots absents ou impropres, interversions d’alinéas...) ;

– la rédaction de documents pouvant nécessiter l’élaboration de tableaux et/ou de graphiques, à partir d’un dossier comportant une série de documents.

3. Une épreuve pratique écrite de gestion administrative (durée : 2 heures, coefficient : 2) faisant appel aux connaissances des candidats portant sur les domaines définis dans le programme détaillé (cf. infra).

4. Une épreuve à option (durée : 2 heures, coefficient : 2) pouvant être, au choix du candidat :

– une épreuve écrite de gestion comptable et financière. Cette épreuve se compose d'une ou plusieurs questions ou exercices pratiques faisant appel aux connaissances des candidats portant sur les domaines définis dans le programme détaillé (cf. infra) ;

 – une épreuve pratique de bureautique. Cette épreuve se déroule sur ordinateur et nécessite la maîtrise des fonctionnalités avancées du traitement de texte, du tableur et de la messagerie électronique (cf. programme infra). À partir d’un dossier documentaire, il est demandé aux candidats d’analyser une situation et de présenter des solutions qui nécessitent la réalisation de travaux divers.

II. – PHASE D’ADMISSION

L’admission comprend les épreuves suivantes :

1. Une épreuve obligatoire d’entretien avec le jury (durée : 25 minutes, coefficient : 5). Cette épreuve consiste en :

– une présentation par le candidat de sa formation, de son éventuel parcours professionnel et des raisons qui l’incitent à se présenter au concours (durée maximum : 5 minutes) ;

– un entretien permettant au jury d’apprécier la personnalité, la motivation et l’aptitude du candidat à exercer les missions confiées aux assistants de direction et de gestion. Cet entretien peut comporter des mises en situation professionnelle. Pour cet entretien, le jury dispose d’une fiche individuelle de renseignements préalablement remplie par le candidat (durée : 20 minutes).

2. Une épreuve orale facultative de langue vivante :

Cette épreuve consiste en une conversation libre dans une langue étrangère choisie par le candidat parmi les langues suivantes : allemand, anglais, espagnol et italien (durée de l’épreuve : 15 minutes – coefficient : 1, seuls les points au-dessus de la moyenne seront retenus).