Claude, Nicolas, Jacques Le Bigot de Beauregard

1748 - 1810

Informations générales
  • Né le 16 octobre 1748 à Saint-Roch-sur-Egrenne (Orne - France)
  • Décédé le 14 avril 1810 à Saint-Roch-sur-Egrenne (Orne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 25 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Alençon (Type : Bailliage)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Né au hameau de Beauregard, commune de Saint-Roch-sur-Egrenne (Orne), le 16 octobre 1748, mort à Saint-Roch le 14 avril 1810, il fut gendarme de la garde de la reine.

Il était maire d'Alençon, quand il fut élu, le 25 mars 1789, député du tiers état de ce bailliage aux Etats généraux.

Il prit la parole, dans l'Assemblée, à la séance du 15 mars 1790, sur la gabelle. Le Bigot de Beauregard, après diverses observations présentées, par MM. de Montlosier, de Crillon, de Cazales, de Pervinquière, de Foucault, Dupont, etc., fit cette proposition : « Par le soulagement que vous allez accorder aux provinces de gabelle, le Trésor public éprouvera un déficit de 18 millions ; il faudra asseoir un impôt sur tout le royaume pour couvrir ce déficit. Je demande qu'alors il soit accordé aux provinces rédimées une diminution sur leurs contributions directes, pour les dédommager de la partie qu'elles auront à payer dans cette nouvelle imposition » L'Assemblée écarta la motion.