Jean-Paul, François, Joseph de Montcalm-Gozon

1756 - 1812

Informations générales
  • Né le 18 janvier 1756 à Saint-rome-de-tarn (Aveyron - France)
  • Décédé le 1er juillet 1812 (Lieu de décès inconnu)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 27 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Villefranche-de-Rouergue (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Saint-Rome de Tarn (Aveyron) le 18 janvier 1756, mort en Piémont en 1812, il servit dans la marine, devint lieutenant, puis capitaine de vaisseau, fit campagne sous les ordres de d'Estaing et de Suffren, se distingua à l'affaire de île de Grenade et au siège de Gibraltar, et devint chevalier de Saint-Louis.

Elu, le 27 mars 1789, député de la noblesse aux Etats généraux par la sénéchaussée de Villefranche-de-Rouergue, il s'y occupa surtout de questions financières, fut membre du comité des pensions, et collabora, en cette qualité, à la publication du Livre rouge. Il demanda avec instance la réforme des pensions, et proposa de les supprimer ; l'Assemblée adopta sa proposition, en maintenant exceptionnellement les pensions des familles d'Assas et de Montcalm. Il réclama un code pénal pour les délits des forçats, parla sur la fixation et la répartition de la contribution foncière, et réclama contre la confusion que l'on faisait entre son nom et celui du comte de Montcalm-Gozon (Voy. le précédent).

En 1790, il émigra en Espagne, et alla ensuite en Piémont, où il mourut des suites d'une chute.

Date de mise à jour: novembre 2018