Marie, Toussaint Gagon du Chesnay

1736 - 1806

Informations générales
  • Né le 30 avril 1736 à Dinan (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 16 septembre 1806 à Dinan (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 2 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Dinan - Bretagne (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Dinan (Côtes-du-Nord) le 30 avril 1736, mort à Dinan le 16 septembre 1806, il appartenait à une famille de bourgeoisie aisée.

Reçu avocat au parlement, le 4 février 1760, il parcourut toute la série des charges municipales, devint maire de Dinan (1er février 1774), fit partie des états de Bretagne, et fut élu, le 11 avril 1789, avec 58 voix sur 115 votants, député du tiers aux Etats-Généraux par la sénéchaussée de Dinan.

Il joignait alors à sa profession d'avocat l'exercice de nombreuses judicatures: celles de sénéchal de la juridiction de la baronnie du Bois de la Motte et de Kergarlay en Dinan, de procureur fiscal, civil et criminel du prieuré de Saint-Malo de Dinan, etc.

Il adhéra timidement aux idées nouvelles, vota à l'Assemblée avec les réformateurs modérés; puis, effrayé par les progrès de la Révolution, disparut de la scène politique et se retira dans sa terre du Chesnay-en-Taden.

Il revint à Dinan après le 9 thermidor, fut nommé assesseur du juge de paix en l'an IV, substitut du commissaire national près le tribunal correctionnel en germinal an V, et sous-préfet de Dinan par Bonaparte, le 21 floréal an VIII.

On a de lui : Projet de déclaration des droits de l'homme et du citoyen (1789); Observations relatives au droit féodal de la province de Bretagne (1790).