Benoît, Nicolas de Wolter de Neubourg

1726 - 1804

Informations générales
  • Né le 16 juillet 1726 à Cattenom (Moselle - France)
  • Décédé le 23 février 1804 à Cattenom (Moselle - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 16 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Metz - Trois-Evêchés (Type : Bailliage)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Cattenom (Moselle) le 16 juillet 1726, mort à Cattenom le 23 février 1804, « fils de Jean-François de Wolter, conseiller au parlement de Metz, et de Marie-Françoise Des androuins », il entra fort jeune dans les armées du roi, fit les campagnes de la guerre de Sept ans, et fut nommé, en 1761, lieutenant dans la compagnie des Cent-Suisses.

Colonel en 1766, brigadier d'infanterie le 1er mars 1780, maréchal de camp le 1er janvier 1784, il quitta l'armée peu de temps après, et se retira dans ses propriétés.

Député de la noblesse à l'assemblée provinciale des Trois-Évêchés et du Clermontois en 1787 nommé par le roi président de l'assemblée du district de Thionville, il fut élu, le 16 mars 1789, député de la noblesse du bailliage de Metz aux états généraux par 12 voix sur 23 votants.

L'assemblée de la noblesse de Metz avait élu d'abord MM. de Custine et de Neubourg, puis avait cassé l'élection, et élu M. le baron du Pontet. La difficulté fut portée devant l'Assemblée nationale qui décida en faveur des deux premiers (10 juillet 1789).

À l'Assemblée, M. de Neubourg suivit la majorité de son ordre, et, après la nuit du 4 août, fit remise d'un droit de péage qui lui était payé dans ses domaines, et d'une somme de 6 692 livres 5 sous, que le gouvernement lui devait pour arrérages d'une pension.

Il se tint caché pendant la Terreur, rentra à Cattenom sous le Consulat, et y mourut à 78 ans.