Nicolas, Pierre, Jean Perrée-Duhamel

1747 - 1816

Informations générales
  • Né le 8 avril 1747 à Granville (Manche - France)
  • Décédé le 16 novembre 1816 à Paris (Manche - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 28 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Coutances (Type : Bailliage)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, et au Conseil des Anciens, membre du Tribunat, né à Granville (Manche) le 8 avril 1747, mort à Paris le 16 novembre 1816, il était négociant et armateur à Granville quand il fut élu, le 28 mars 1789, député du tiers aux Etats généraux par le bailliage de Coutances.

Il siégea silencieusement dans la majorité réformatrice, prêta le serment du Jeu de paume, et fit partie du comité de l'agriculture et du commerce.

Maire de Granville après la session, il fut encore élu, le 24 vendémiaire an IV, député de la Manche au Conseil des Anciens, y prit souvent la parole, fit ouvrir un crédit de 110 millions au ministère de la Marine, approuva la prohibition des marchandises anglaises, vota pour la contrainte par corps en matière civile, et fit plusieurs rapports sur les douanes.

Au 18 fructidor, on fit courir le bruit de son arrestation ; mais il fut nommé, peu de jours après, secrétaire de l'Assemblée. Il fit ensuite un discours sur la mise en activité de la Constitution de l'an III aux colonies, demanda l'annulation des élections de Saint-Domingue, et combattit les résolutions relatives aux pensions militaires, au timbre et aux prises maritimes.

Rallié au 18 brumaire, il entra, le 4 nivôse an VIII, au Tribunat où il siégea jusqu'à sa suppression en 1807.

Décoré de la Légion d'honneur (4 frimaire an XII), commandeur (25 prairial suivant), il fut appelé, en 1807, aux fonctions de conseiller à la Cour des comptes, fonctions qu'il remplit jusqu'en 1815.

Perrée-Duhamel avait en outre été créé chevalier de l'Empire le 20 juillet 1808.