Mathurin, François, Mathieu Hardy de la Largère

1729 - 1792

Informations générales
  • Né le 21 septembre 1729 à Vitré (Ille-et-Vilaine - France)
  • Décédé le 6 novembre 1792 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 17 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Rennes - Bretagne (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Vitré (Ille-et-Vilaine) le 21 septembre 1729, mort à Paris le 6 novembre 1792, issu d'une ancienne famille de Vitré, il était fils de Pierre Hardy de la Largère, négociant, et de Anne Reste, de Fougères.

Il fut, en 1772, procureur-syndic de la communauté de Vitré, puis, en 1780, maire de cette ville. Il occupa cette dernière charge pendant dix ans et siégea dans les six sessions des états de Bretagne, tenues à Rennes en 1780, 1782, 1784, 1786, 1788 et février 1789.

Le 14 février 1789, Hardy fut du nombre des dix commissaires des états chargés de rédiger l'adresse du tiers aux Bretons ; peu après, il signa l'adresse au roi contre les réquisitoires de Séguier.

Enfin, le 17 avril 1789, il fut élu par la sénéchaussée de Rennes député du tiers aux Etats généraux. Il n'opina qu'avec beaucoup de réserves pour les idées de réforme, se prononça contre la Déclaration des droits de l'homme, et passa décidément à droite dans les derniers temps de la législature.

Quand il mourut à Paris, le 6 novembre 1792, ses deux fils, attachés à l'ancien régime, avaient déjà émigré.