Guillaume, Gabriel Pavée de Vandeuvre

1779 - 1870

Informations générales
  • Né le 5 mars 1779 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 15 décembre 1870 à Troyes (Aube - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 24 décembre 1823
Département
Aube
Groupe
Opposition constitutionnelle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 17 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Aube
Groupe
Opposition libérale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 12 juillet 1830 au 31 mai 1831
Département
Aube
Groupe
Opposition libérale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Aube
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 2 octobre 1837
Département
Aube
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1820 à 1824, de 1827 à 1837, et pair de France, né à Paris le 5 mars 1779, mort à Troyes (Aube) le 15 décembre 1870, il entra dans l'administration sous l'Empire, comme auditeur au conseil d'Etat, devint sous la Restauration maître des requêtes, et fut élu, le 13 novembre 1820, député de l'Aube, au grand collège, par 83 voix (165 votants, 177 inscrits), contre 74 à M. Paillot de Loynes.

Il siégea dans l'opposition constitutionnelle, et fut destitué de ses fonctions au conseil d'Etat. Il se représenta, le 25 février 1824, mais il n'obtint, dans le 2e arrondissement du même département (Bar-sur-Aube), que 100 voix contre 194 à l'élu, M. de Vandeuvre-Bazile. Plus heureux le 17 novembre 1827, il fut réélu député de la circonscription, par 127 voix (228 votants 248 inscrits), contre 101 au député sortant. M. de Vandeuvre fut des 221 et obtint sa réélection, le 12 juillet 1830, par 156 voix (242 votants, 255 inscrits), contre 86 au baron de Baussancourt.

Il contribua à l'établissement de la monarchie de Louis-Philippe, opina avec la majorité conservatrice, et fut encore réélu, le 6 juillet 1831, par 205 voix (281 votants, 315 inscrits), contre 65 à M. Doullet, avocat; puis le 21 juin 1834, par 148 voix (243 votants, 332 inscrits), contre 83 à M. de Salverte.

Le gouvernement de juillet lui rendit ses fonctions de maître des requêtes, et l'appela, le 3 octobre 1837, à siéger dans la Chambre des pairs.

La révolution de février 1848 le rendit à la vie privée. Conseiller général de l'Aube et officier de la Légion d'honneur.


Retour haut de page