Etienne Jumentier

1759 - 1846

Informations générales
  • Né le 7 octobre 1759 à Saint-chéron-des-champs (Eure-et-Loir - France)
  • Décédé le 12 janvier 1846 à Saint-chéron-des-champs (Eure-et-Loir - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 27 mars 1802 au 1er juillet 1807
Département
Eure-et-Loir
Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 12 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Eure-et-Loir

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de l'an X à 1807, représentant à la Chambre des Cent-jours, né à Saint-Chéron-des-Champs (Eure-et-Loir) le 7 octobre 1759, mort à Saint-Chéron-des-Champs le 12 janvier 1846, « fils de Claude Jumentier et de dame Anne Mercier, sa femme, vignerons, » il étudia les humanités au collège de Chartres, puis fut, pendant douze années, de 1776 à 1788, clerc de procureur et de notaire à Chartres et à Paris.

Nommé au début de la Révolution (1790), membre du directoire du district de Chartres, puis (1791) du directoire de département d'Eure-et-Loir, il devint suspect par son attitude favorable aux émigrés, fut destitué après le 18 fructidor an V, et rentra dans l'administration sous le Consulat.

Conseiller de préfecture à Chartres en 1800, puis conseiller municipal de cette ville, il fut désigné, le 6 germinal an X, par le Sénat conservateur, pour représenter au Corps législatif le département d'Eure-et-Loir; il y siégea jusqu'en 1807.

Jumentier fit encore partie de la Chambre des Cent-jours, comme représentant du collège de département d'Eure-et-Loir, qui l'avait élu par 63 voix (120 votants, 225 inscrits).

Après la session, il se retira à Saint-Chéron, où il mourut, à un âge très avancé.


Retour haut de page