Charles, Alfred, Ghislain Boutet

1865 - 1943

Informations générales
  • Né le 17 juin 1865 à Nivelles (Belgique)
  • Décédé le 24 novembre 1943 à Charleville (Ardennes - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIVe législature
Mandat
Du 29 avril 1928 au 31 mai 1932
Département
Ardennes
Groupe
Parti socialiste
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVe législature
Mandat
Du 8 mai 1932 au 31 mai 1936
Département
Ardennes
Groupe
Parti socialiste

Biographies

Né le 17 juin 1865 à Nivelles (Belgique), mort le 24 novembre 1943 à Charleville (Ardennes).

Député des Ardennes de 1928 à 1936.

Après avoir terminé ses études Charles Boutet choisit la profession de journaliste, et, affilié à la S.F.I.O., devint en 1901 rédacteur politique au Socialiste Ardennais, fonctions qu'il abandonna en 1928 après son élection à la Chambre des députés.

Il obtint son premier mandat politique en 1910, en se faisant élire conseiller général du canton de Charleville. Il devait siéger à l'assemblée départementale jusqu'à la guerre de 1939. Il devint conseiller municipal de Charleville en 1912 et fut nommé maire en 1925 pour le rester également jusqu'à la guerre.

Il se présenta aux élections générales législatives des 22 et 29 avril 1928, dans la 2e circonscription de Mézières, et fut élu au deuxième tour de scrutin par 6.721 voix contre 4.892 à M. Dacremont. Inscrit au groupe socialiste, il entra à la Commission de la marine militaire, à celle de l'administration générale, départementale et communale et à celle de l'hygiène. Il eut l'occasion de se faire entendre : sur la construction d'habitations à bon marché et de logements en vue de remédier à la crise de l'habitation (il proposait de transformer les casernes inoccupées en locaux habitables (1928), sur le budget du Ministère de l'Intérieur de l'exercice 1930, au sujet du comité consultatif permanent de l'administration générale, départementale et communale (1929), sur l'élection des députés pour demander la reconstitution de la circonscription de Sedan (1932).

Il retrouva son siège aux élections générales des 1er et 8 mai 1932, par 6.462 voix contre 4.859 à M. Grétéré, et appartint aux mêmes commissions que sous la précédente législature. Il intervint au cours de la discussion du budget des services judiciaires de l'exercice 1935 et plus particulièrement sur les conditions d'obtention de l'assistance judiciaire (1934). Il déposa en outre plusieurs propositions de loi et de résolution, tendant à prescrire les mesures nécessaires pour empêcher l'aggravation des inondations (1932 et 1933).

Il échoua aux élections générales du 26 avril 1936, où il n'obtint que 3.916 Voix au premier tour de scrutin. Il ne se représenta pas au second, et le siège revint à M. Piere Lareppe.

Il reprit sa profession de journaliste tout en continuant à siéger au conseil général des Ardennes et à administrer la municipalité de Charleville. Il mourut dans cette ville le 24 novembre 1943, à 78 ans.




Né le 17 juin 1865 à Nivelles (Belgique)

Décédé le 24 novembre 1943 à Charleville (Ardennes)

Député des Ardennes de 1928 à 1936

(Voir première partie de la biographie, dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome II, p. 734)

Après son échec de 1936, Charles Boutet demeure maire de Charleville. Il y décède le 24 novembre 1943, à l'âge de 78 ans.


Retour haut de page