Florent, Alexandre, Melchior La Baume de Montrevel

1736 - 1794

Informations générales
  • Né le 18 avril 1736 à Mâcon (Saône-et-Loire - France)
  • Décédé le 10 juillet 1794 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 29 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Mâcon (Type : Bailliage)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Mâcon (Saône-et-Loire) le 18 avril 1736, exécuté à Paris le 10 juillet 1794, il était issu d'une famille de vieille noblesse, originaire de la Bresse, et descendait du maréchal de La Baume, marquis de Montrevel (1645-1716), dont la superstition était telle qu'il mourut de frayeur pour avoir renversé une salière chez le duc de Biron.

Fils de Nicolas-Auguste de La Baume, comte de Montrevel, maréchal de camp, et de dame Florence du Châtelet, Florent Alexandre Melchior suivit comme ses ancêtres l'état militaire. Il avait été chef de brigade des gardes du corps du roi de Pologne, lorsqu'on le fit, en 1759, colonel d'un régiment de ce nom, qui prit le nom de Berri en 1762. Créé brigadier d'infanterie le 25 juillet 1762, et maréchal de camp le janvier 1770, il se retira du service quelque temps avant la Révolution, et se fixa à Thiars, près de Choisy le-Roi.

Le 29 mars 1789, la noblesse du bailliage de Mâcon le nomma député aux Etats généraux. Il fut des premiers à se réunir au tiers état, mais resta attaché à la monarchie, et, arrêté comme suspect en 1793, fut conduit à Paris et incarcéré au Luxembourg.

Accusé de complicité dans la prétendue conspiration des prisons, il fut traduit devant le tribunal révolutionnaire, condamné à mort et exécuté.


Retour haut de page