Jean-François Reynaud de Villeverd

1731 - 1812

Informations générales
  • Né le 15 février 1731 à Grenoble (Isère - France)
  • Décédé le 22 novembre 1812 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 15 septembre 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Saint-Domingue (Type : Colonie)
Groupe
Non précisé

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Grenoble (Isère) le 9 juillet 1731, mort à Paris le 22 novembre 1812, il entra au service le 1er janvier 1747, avec le brevet de lieutenant au régiment de Rougé. Capitaine le 15 août 1755, lieutenant-colonel le 27 septembre 1761, il fit campagne en Allemagne de 1757 à 1761, et devint, cette même année, aide-major général. Envoyé à Saint-Domingue avec ce grade le 6 mars 1763, il fut promu colonel le 20 avril 1768; commandant de Saint-Domingue en octobre suivant, et commandant du régiment du Cap le 18 août 1772.

Nommé gouverneur des Iles-sous-le-Vent le 24 avril 1780, et maréchal de camp le 1er janvier 1784, il fut élu, le 2 avril 1789, député aux Etats généraux par la colonie de Saint-Domingue.

Il prêta le serment du Jeu de paume, fit partie des comités de l'agriculture et du commerce et des colonies, fit observer qu'une grande quantité d'argenterie passait en pays étranger, et signa (16 mai 1791) la lettre à l'Assemblée des députés de Saint-Domingue qui déclarait que ces députés s'abstiendraient d'assister aux séances jusqu'à ce que leurs commettants leur aient envoyé de nouvelles instructions relativement au décret sur les hommes de couleur. Cependant, après la fuite du roi à Varennes, il reprit sa place dans l'Assemblée sous prétexte que la patrie était en danger.

Après la session, il retourna à Saint-Domingue et n'en revint qu'après la prise de cette île par les Anglais.


Retour haut de page