Alexandre, Antoine Dumeilet

1772 - 1833

Informations générales
  • Né le 1er octobre 1772 à Evreux (Eure - France)
  • Décédé le 6 octobre 1833 à Evreux (Eure - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 20 septembre 1817 au 22 juillet 1820
Département
Eure
Groupe
Extrême-gauche
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 27 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Eure
Groupe
Extrême-gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 12 juillet 1830 au 31 mai 1831
Département
Eure
Groupe
Extrême-gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 6 octobre 1833
Département
Eure
Groupe
Extrême-gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1817 à 1820, et de 1827 à 1833, né à Evreux (Eure) le 1er octobre 1772 « du légitime mariage de Messire Jean Pierre du Meilet capitaine aide major au régiment Royal Roussillon Cavalerie et de demoiselle Eléonore Françoise Geneviève Ruault son épouse », mort à Evreux le 6 octobre 1833, propriétaire dans l'Eure, maire d'Evreux depuis le 27 juin 1816, il fut élu, le 20 septembre 1817, député par le collège de département de l'Eure, avec 352 voix sur 686 votants et 2,073 inscrits.

Il siégea à l'extrême-gauche, et vota, dit une biographie de l'époque, avec les défenseurs de la « cause nationale ». Il fut, en 1819, nommé secrétaire de la Chambre.

Le 4 novembre 1820, il échoua dans le 1er arrondissement électoral de l'Eure (Evreux), avec 171 voix contre 248 données à l'élu, M. de la Pasture. Il ne fut pas plus heureux à l'élection législative du 25 février 1824, où il n'obtint que 145 voix contre 245 données au député sortant réélu, M. de la Pasture. Mais son siège lui fut rendu le 27 novembre 1827 par le même arrondissement, avec 215 voix sur 327 votants et 372 inscrits, contre 110 voix données à M. Charles Gazan.

Il siégea encore à l'extrême-gauche et fut de nouveau élu secrétaire. Il se mêla aux discussions de finances, et fit réaliser certaines économies. C'est par son initiative que fut introduit dans la loi de finances l'article exigeant l'impression des dépenses votées par les Conseils des départements. Il signa l'adresse des 221 contre le ministère Polignac.

Réélu, le 12 juillet 1830, par le collège d'Evreux avec 307 voix sur 357 votants et 407 inscrits contre 86 voix données à M. Foissard, il vit renouveler son mandat le 5 juillet 1831, dans le premier collège de l'Eure avec 277 voix sur 312 votants et 392 inscrits, mourut pendant la législature et fut remplacé par M. de Salvandy.

Il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur le 30 août 1830.

Date de mise à jour: août 2013