Pierre, Désiré, Antoine Lachèze

1800 - 1883

Informations générales
  • Né le 25 février 1800 à Montbrison (Loire - France)
  • Décédé le 15 juillet 1883 à Montbrison (Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Loire
Groupe
Majorité conservatrice
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Loire
Groupe
Majorité conservatrice
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Loire
Groupe
Majorité conservatrice
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Loire
Groupe
Majorité conservatrice
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Loire
Groupe
Majorité conservatrice
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Loire
Groupe
Majorité conservatrice

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1848, né à Montbrison (Loire) le 25 février 1800, mort à Montbrison le 15 juillet 1883, fils du député Jean Claude François Antoine Lachèze, il étudia le droit, entra dans la magistrature, fut sous la Restauration, substitut du procureur du roi à Gannat, et devint, en 1830, président du tribunal de Montbrison.

Les électeurs libéraux du 4e collège de la Loire l'envoyèrent, le 5 juillet 1831, par 125 voix (140 votants, 274 inscrits), siéger à la Chambre des députés. Mais M. Lachèze prit place dans la majorité conservatrice, avec laquelle il ne cessa de voter pendant toute la durée du règne de Louis-Philippe, ayant obtenu successivement sa réélection : le 21 juin 1834, par 213 voix (289 votants, 305 inscrits), contre 75 à M. d'Assier; le 4 novembre 1837, par 123 voix (201 votants, 354 inscrits), contre 75 à M. d'Assier ; le 2 mars 1839, par 222 voix (227 votants, 355 inscrits); le 9 juillet 1842, par 175 voix (309 votants, 387 inscrits), contre 131 à M. d'Assier, et, le 1er août 1846, par 249 voix (256 votants, 449 inscrits).

M. Lachèze prit rarement la parole à la Chambre. Il donna son suffrage à la condamnation du journal la Tribune (1833), aux lois de septembre 1835, aux ministères Molé et Guizot, au projet de dotation (1840), etc. Il était absent lors du vote sur l'indemnité Pritchard ; mais il repoussa la proposition Rémusat sur les députés fonctionnaires, et tous les projets de réforme électorale.

Promu conseiller à la cour de Lyon, il fut retraité en cette qualité le 30 mars 1870. Nommé chevalier de la Légion d'honneur le 20 août 1833, il a été promu au grade d'officier en 1858.

Date de mise à jour: août 2013

Retour haut de page