André Délieux

1850 - 1929

Informations générales
  • Né le 17 septembre 1850 à Monferran-savès (Gers - France)
  • Décédé le 4 mai 1929 à Monferran-savès (Gers - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 22 mai 1898 au 31 mai 1902
Département
Gers
Groupe
Radical-socialiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né à Monferran-Savès (Gers) le 17 septembre 1850, mort le 4 mai 1929 à Monferran-Savès.

Député du Gers de 1898 à 1902.

Propriétaire agricole, conseiller général du canton de l'Isle-Jourdain et maire de sa commune natale, il est - après avoir sans succès été candidat aux élections sénatoriales - élu député de l'arrondissement de Lombez le 22 mai 1898 au scrutin de ballottage sous l'étiquette de radical-socialiste par 3.821 voix contre 3.151 à M. Thoulouse, député sortant républicain et 1.620 voix à M. Fauré, ancien député conservateur, sur 9.645 votants.

Il avait obtenu au premier tour 3.598 voix contre 3.068 à M. Thoulouse et 2.925 voix à M. Fauré sur 9.688 votants.

Il était inscrit au groupe radical-socialiste et au groupe des intérêts de la petite et moyenne culture. Il se déclarait partisan de l'impôt personnel progressif et global sur le revenu, du crédit agricole, de l'assurance des récoltes, de la réduction à 2 ans du service militaire et d'une Caisse de retraite pour les travailleurs. Il n'appartint à aucune Commission.

Le 11 mai 1902, il sollicite le renouvellement de son mandat mais il est battu par le marquis de Pins, par 4.453 voix contre 5.014, sur 9.646 votants, au deuxième tour de scrutin.

Il se représente aux élections législatives du 6 mai 1906 et il est de nouveau battu par le marquis de Pins, au premier tour de scrutin, par 5.314 voix contre 2.471 à lui-même, sur 9.545 votants.

Enfin, il sollicite, toujours sans succès, un mandat de sénateur en 1912. Devant ces échecs successifs, il abandonne la politique et se retire dans son pays natal de Monferran-Savès, où il meurt le 4 mai 1929, à l'âge de 79 ans.


Retour haut de page