Ernest Herbecq

1835 - 1902

Informations générales
  • Né le 23 juillet 1835 à Avesne-sur-helpe (Nord - France)
  • Décédé le 28 décembre 1902 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 22 février 1891 au 14 octobre 1893
Département
Nord

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 23 juillet 1835 à Avesnes-sur-Helpe (Nord), mort le 28 décembre 1902 à Paris (17e).

Député du Nord de 1891 à 1893.

Après des études juridiques qui le conduisirent à l'état de notaire, profession qu'il exerça dans la ville de Maubeuge à partir de 1861, il entre dans la politique active dès la fin du second Empire, stimulé par l'exemple de son père qui avait longtemps exercé les fonctions de maire d'Avesnes. Il fera partie de la commission municipale républicaine et, par ailleurs, élu lieutenant-colonel de la légion de Maubeuge, il organise et arme cette légion, forte de 6.000 hommes. De 1874 à 1881, il est conseiller municipal, puis premier adjoint à Maubeuge. En 1875, il est élu au conseil d'arrondissement et sera président de cette assemblée en 1889.

Le 22 février 1891, il est élu sans opposition député par 7.482 voix sur 9.786 votants et 15.797 inscrits, à la faveur d'une élection partielle dans la 2e circonscription d'Avesnes, en remplacement de Maxime Lecomte élu sénateur le 4 janvier 1891.

A la Chambre, il interviendra à différentes reprises, en particulier en ce qui concerne les caisses d'épargne, les assurances et la nomination du préfet.

Il sera le candidat républicain aux élections de 1893, mais cette fois il essuiera un échec : au premier tour le docteur Défontaine, radical-socialiste, l'emportera le 20 août, réunissant 8.183 voix alors qu'il n'en obtint lui-même que 5.579. Il ne persévère pas et aux élections de 1898 il n'est plus candidat.

Victime d'un accident place de la Bourse, il décède dans les derniers jours de décembre 1902 en son domicile parisien, à l'âge de 67 ans.

Il était chevalier de la Légion d'honneur.


Retour haut de page