Auguste, Pierre, Gabriel Jamme

1814 - 1889

Informations générales
  • Né le 25 septembre 1814 à La bastide-rouairoux (Tarn - France)
  • Décédé le 28 septembre 1889 à Mazamet (Tarn - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Tarn
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à l'Assemblée nationale de 1871, né à la Bastide-Rouairoux (Tarn) le 25 septembre 1814, mort au château de Lagoutine, commune de Mazamet (Tarn) le 28 septembre 1889, il fit ses études à Sorréze.

Propriétaire à la Bastide, fondateur et président de la Société de Saint-Vincent-de-Paul de son département, il fut élu représentant du Tarn à l'Assemblée nationale, le 8 février 1871, le 3e sur 7, par 58,142 voix (78,096 votants, 112,556 inscrits).

Légitimiste et catholique, inscrit au centre droit et à la réunion des Réservoirs, pèlerin de Paray-le-Monial et signataire de l'adresse au pape, il vota:

- pour la paix,
- pour les prières publiques,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- pour le 24 mai,
- pour la démission de Thiers,
- pour l'arrêté sur les enterrements civils,
- pour la prorogation des pouvoirs du Maréchal,
- pour la loi des maires,
- pour le ministère de Broglie,
- contre l'amendement Barthe,
- contre le retour à Paris,
- contre la dissolution,
- contre l'amendement Wallon,
- contre les lois constitutionnelles.

Il n'a pas fait partie d'autres assemblées .

Date de mise à jour: juillet 2017

Retour haut de page