Albert Mahieu

1860 - 1926

Informations générales
  • Né le 17 janvier 1860 à Cherbourg (Manche - France)
  • Décédé le 25 mai 1926 à Cherbourg (Manche - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IXe législature
Mandat
Du 6 mai 1906 au 31 mai 1910
Département
Manche
Groupe
Socialistes parlementaires
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Xe législature
Mandat
Du 24 avril 1910 au 31 mai 1914
Département
Manche
Groupe
Républicain socialiste
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIe législature
Mandat
Du 26 avril 1914 au 7 décembre 1919
Département
Manche
Groupe
Républicain socialiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 16 janvier 1860 à Cherbourg (Manche), mort le 25 mai 1926 à Cherbourg.

Député de la Manche de 1906 à 1919.

Négociant, fils de négociant, il devint maire de Cherbourg en 1903 et le resta pendant vingt et un ans avec une courte interruption de 1910 à 1912. Il devait consacrer à cette tâche la plus grande part de son activité. Il sut s'attirer la sympathie de la population, et notamment des citoyens les plus modestes dont il s'employa à défendre les intérêts. Le développement de l'enseignement public et des œuvres scolaires et postscolaires fut l'une de ses grandes préoccupations, mais il chercha également à faire de Cherbourg une ville accueillante, point de rencontre des amitiés internationales, et y parvint dans une large mesure.

Il fut élu député aux élections générales de 1906, dans la circonscription de Cherbourg, dès le premier tour, par 10.598 voix sur 19.410 votants contre 8.673 au député sortant Le Moigne ; réélu également au premier tour en 1910, avec 10.689 suffrages contre 6.818 à son principal concurrent, Besson sur 18.418 votants et en 1914 avec 9.081 voix sur 13.821 votants et 1.697 à son concurrent, Laurent-Dupont.

A la Chambre, il s'inscrivit au groupe républicain socialiste.

Au cours de ses quinze années de mandat, il appartint aux commissions des postes et télégraphes, de la marine et des pensions civiles et militaires et, par ses interventions et propositions de loi, concentra son activité parlementaire sur les problèmes de la marine et la défense des intérêts des petits retraités et des personnes disposant des revenus les plus modestes.

Il ne se représenta pas aux élections de 1919 et se consacra entièrement à sa tâche de maire, qu'il n'abandonna qu'à sa mort, le 25 mai 1926. Il avait alors 66 ans.


Retour haut de page