Casimir Giroud

1811 - 1896

Informations générales
  • Né le 3 janvier 1811 à Auch (Gers - France)
  • Décédé le 30 août 1896 à Douai (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 6 avril 1879 au 14 octobre 1881
Département
Nord
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 août 1881 au 14 octobre 1885
Département
Nord
Groupe
Centre gauche

Biographies

Député de 1879 à 1885, né à Auch (Gers) le 3 janvier 1811, il avait dirigé une raffinerie de sucre et présidé la chambre de commerce de Douai lorsqu'il fut élu, pour la première fois, le 6 avril 1879, député de la 1re circonscription de Douai, par 6,491 voix (8,310 votants, 16,037 inscrits), en remplacement de M. Merlin, nommé sénateur.

Précédemment le 8 février 1871, il avait réuni, sans être nommé, 53,265 suffrages dans le Nord, sur 262,927 votants. Devenu député, M. Giroud siégea à la gauche modérée, vota pour l'article 7, pour les lois nouvelles sur la presse et le droit de réunion, etc.

Il obtint sa réélection, le 21 août 1881, par 8,298 voix (10,118 votants, 16,505 inscrits), contre 392 voix à M. Massard, soutint les ministères opportunistes, se prononça contre la séparation de l'Eglise et de l'Etat, contre l'élection de la magistrature par le peuple, pour les crédits de l'expédition du Tonkin, etc., et échoua, au renouvellement du 4 octobre 1885, sur la liste républicaine modérée, avec 116,079 voix sur 292,696 votants.

Conseiller général d'un des cantons de Douai, il a été décoré de la Légion d'honneur en qualité de sous-directeur de la section française à l'Exposition universelle de 1878.

Né le 3 janvier 1811 à Auch (Gers), mort le 30 août 1896 à Douai (Nord).

Député du Nord de 1879 à 1885.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 190.)

Après son échec de 1885 il se retira définitivement de la vie politique et mourut à Douai le 30 août 1896, à l'âge de 85 ans.


Retour haut de page