Joseph, Albert de Lachaud de Loqueyssie

1848 - 1896

Informations générales
  • Né le 1er octobre 1848 à Montauban (Tarn-et-Garonne - France)
  • Décédé le 17 février 1896 à Notre-dame-de-sanilhac (Dordogne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 14 octobre 1881
Département
Tarn-et-Garonne

Biographies

Député de 1877 à 1881, né à Montauban (Tarn-et-Garonne) le 1er octobre 1848, il fut capitaine des mobiles des Basses-alpes pendant la guerre franco-allemande, et fut blessé, le 26 novembre 1870, à l'attaque de Dijon.

D'opinions bonapartistes, il profita de l'option de son oncle, M. Prax-Paris, pour la 1re circonscription de Montauban, et se présenta dans la 2e circonscription de cette ville, le 23 avril 1876: il y réunit 5,981 suffrages conservateurs contre 6,487 à M. Pagès, élu.

Mais le scrutin du 14 octobre 1877 envoya M. de Locqueyssie à la Chambre: candidat officiel du gouvernement du Seize-Mai dans le même collège, il fut élu par 7,772 voix (12,877 votants, 14,588 inscrits), contre 3,998 à M. Bassouls. Il pris place dans le groupe de l'Appel au peuple, fit partie, comme secrétaire d'âge, du bureau provisoire à l'ouverture de la session, et vota avec la droite:

- contre les invalidations des membres de la minorité,
- contre le cabinet Dufaure,
- contre l'article 7,
- contre les lois Ferry sur l'enseignement,
- contre l'amnistie,
- contre la politique intérieure et extérieure du gouvernement, etc.

M. de Locqueyssie se représenta avec le programme impérialiste, le 21 août 1881, dans la 2e circonscription de Moutauban; il échoua avec 5,680 voix contre 5,853 à l'élu républicain, M. Pagès.


Né le 1er octobre 1848 à Montauban (Tarn-et-Garonne), décédé au château de Pouzelande, commune de Notre-Dame-de-Sanilhac (Dordogne) le 17 février 1896.

Député du Tarn-et-Garonne de 1877 à 1881. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. IV, p. 172.)

Après son échec de 1881, Joseph de Loqueyssie abandonna la scène politique.

Date de mise à jour: janvier 2018


Retour haut de page