Armand, Louis Huchet de Cintré

1813 - 1882

Informations générales
  • Né le 26 octobre 1813 à Rennes (Ille-et-Vilaine - France)
  • Décédé le 13 octobre 1882 à Brielles (Ille-et-Vilaine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Extrême-droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à l'Assemblée nationale de 1871, né à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 26 octobre 1813, mort au château de Brielles (Ille-et-Vilaine), le 13 octobre 1882, riche propriétaire, conseiller général de son département, il fut élu, comme conservateur royaliste, le 8 février 1871, représentant d'Ille-et-Vilaine à l'Assemblée nationale, le 11e sur 12, avec 87,999 voix (109,672 votants, 142,751 inscrits).

Légitimiste et catholique, il s'inscrivit à la réunion des Réservoirs, et prit part à toutes les manifestations des conservateurs de la nuance la plus accentuée, notamment à la proposition de rétablissement de la monarchie (15 juin 1874), et, en dehors de l'assemblée, au pèlerinage de Paray-le-Monial, etc. M. de Cintré vota avec l'extrême-droite :

- pour la paix,
- pour les prières publiques,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- contre le retour de l'assemblée à Paris,
- pour le pouvoir constituant,
- pour la démission de Thiers au 24 mai,
- pour la prorogation des pouvoirs du maréchal,
- pour l'état de siège et pour la loi des maires,
- contre le ministère de Broglie le 16 mai 1874,
- contre l'amendement Wallon et contre l'ensemble des lois constitutionnelles.

M. de Cintré ne fut pas réélu le 20 février 1876 : il n'obtint dans l'arrondissement de Montfort que 4,946 voix contre 7,631 accordées à l'élu républicain, M. Pinault.


Retour haut de page