Edmond, Antony, Joseph Bloud

1876 - 1948

Informations générales
  • Né le 10 décembre 1876 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 16 mai 1948 à Neuilly-sur-seine (Hauts-de-Seine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIVe législature
Mandat
Du 22 avril 1928 au 31 mai 1932
Département
Seine
Groupe
Union républicaine démocratique
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVe législature
Mandat
Du 1er mai 1932 au 31 mai 1936
Département
Seine
Groupe
Républicain et social

Biographies

Né le 10 décembre 1876 à Paris, mort le-16 mai 1948 à Neuilly (Seine).

Député de la Seine de 1928 à 1936.

Fils de Benoît Bloud, libraire au carrefour de l'Observatoire à Paris, Edmond Bloud, après avoir terminé ses études secondaires, entra dans une maison d'édition spécialisée dans les publications catholiques dont il devint le directeur. En 1912, il est élu conseiller municipal de Neuilly et est bientôt le maire de cette commune. Huit ans plus tard, les électeurs de ce canton l'envoient siéger au conseil général de la Seine et il conservera ce mandat pendant neuf ans. En 1928, les Comités républicains nationaux libéraux et anticartellistes de Neuilly l'engagent à poser sa candidature à la députation dans la neuvième circonscription de Saint-Denis, pour succéder à Edouard Nortier. Grâce à l'appui de la Fédération républicaine il est élu dès le premier tour de scrutin le 22 avril avec 5.150 voix contre 1.864 au candidat radical-socialiste, 686 au socialiste et 880 au: communiste. Son programme, très vaste, comporte, outre des promesses de réalisations locales (urbanisation de la zone-Porte Maillot-Saint-Germain, chemin de-fer souterrain) la consolidation de la confiance rétablie par Poincaré, la préservation de toutes les libertés et en particulier de la liberté d'enseignement.

Il s'inscrit au groupe de l'Union républicaine démocratique et fait partie des Commissions de l'administration générale et de celle des comptes définitifs. A ce titre, il rapporte le projet portant règlement du budget de l'exercice 1922 (Ministère de l'Instruction publique et des: Beaux-arts).

Au renouvellement de la Chambre le 1er mai 1932, il est réélu au premier tour de scrutin, recueillant 5.083 voix contre 2.323 à M. Hamburger, son principal adversaire. Il s'inscrit cette fois au groupe républicain et social et est nommé membre du Comité supérieur de l'aménagement de la région parisienne et de la Commission d'aménagement des villes. En 1935 il rapporte la proposition de loi de M. Pic sur l'organisation des élections municipales complémentaires. L'année suivante, il propose d'ériger en cantons certaines communes du département de la Seine. Il ne se présente pas aux élections générales de 1936 et son siège passe au journaliste de Kérilis. Il se consacre dès lors à sa maison d'édition. En 1941 le Gouvernement de Vichy le révoque de ses fonctions de maire de Neuilly.

Il meurt dans cette ville 7 ans plus tard.




Né le 10 décembre 1876 à Paris

Décédé le 16 mai 1948 à Neuilly (Seine)

Député de la Seine de 1928 à 1936

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome II, p. 634, 635)

Révoqué de ses fonctions de maire de Neuilly en 1941, Edmond Bloud ne reprend pas d'activité politique à la Libération. Il meurt à Neuilly le 16 mai 1948.


Retour haut de page