Adrien, Victor, Joseph Calmètes

1800 - 1871

Informations générales
  • Né le 19 septembre 1800 à Figuieras (Espagne)
  • Décédé le 27 février 1871 à Montpellier (Hérault - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Pyrénées-Orientales
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1869 à 1870, né à Figueras (Espagne), le 19 septembre 1800, pendant l'émigration de sa famille, d'origine roussillonnaise, mort à Montpellier (Hérault), le 27 février 1871, il rentra en France avec son père en l'an X, fit ses études au collège de Sorèze, et, reçu licencié en droit, s'inscrivit en 1821 au barreau de Perpignan.

Il entra dans la magistrature, le 4 septembre 1830, comme conseiller à la cour royale de Montpellier, présida plusieurs fois les assises, fut décoré de la Légion d'honneur en 1835, élu conseiller général des Pyrénées-Orientales en 1842, et nommé président de chambre (1845) à Montpellier. Promu premier président de la cour de Bastia en décembre 1850, il parvint, sous le second Empire, à la dignité de conseiller à la Cour de cassation.

Le 24 mai 1869, M. Calmètes fut élu député au Corps législatif par la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales, avec 11,660 voix sur 19,064 votants, 25,639 inscrits, contre 5,065 voix accordées à M. Emmanuel Arago, républicain, et 2,214 à M. Michel Noé. Il vota avec la majorité dynastique, et se prononça notamment, en juillet 1870, pour la déclaration de guerre.

M. Calmètes se retira à Montpellier après le 4 Septembre. Il avait été admis à la retraite comme magistrat, le 15 octobre 1869. Promu au grade d'officier de la Légion d'honneur en 1855, il en était devenu commandeur, le 27 décembre 1869.

Date de mise à jour: décembre 2016



Retour haut de page