Conseil scientifique de l'OPECST

Contenu de l'article

1. – Modalités de fonctionnement du Conseil scientifique

Extrait du règlement intérieur de l'OPECST

2. – Composition du Conseil scientifique 2020-2022

Alain ASPECT, professeur à l’École polytechnique et à l’Institut d’optique, directeur de recherche au CNRS, membre de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies.

Robert BAROUKI, professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) de biochimie (Université Paris-Descartes), chef de service en biochimie métabolomique et protéomique (Hôpital Necker Enfants Malades).

Frédérick BORDRY, directeur des accélérateurs et de la technologie du CERN.

Catherine CESARSKY, haut conseiller scientifique au CEA, membre de l’Académie des sciences.

Raja CHATILA, professeur d’intelligence artificielle, de robotique et d’éthique, directeur de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique, ISIR (Université Pierre et Marie Curie et CNRS).

Christine CLERICI, présidente de l’université Paris-Diderot, présidente de l’université de Paris depuis le 21 juin 2019.

Virginie COURTIER-ORGOGOZO, directrice de recherche au CNRS et responsable de l’équipe Évolution des drosophiles à l’Institut Jacques-Monod.

Claudie HAIGNERÉ, première femme européenne spationaute, conseiller spécial du directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA), membre de l’Académie des technologies.

Jean-Luc IMLER, directeur de l’unité de recherche « Réponse immunitaire et développement chez les insectes », chef de groupe « Réactions antivirales » à l’université de Strasbourg, directeur de la fédération de recherche du CNRS, membre de l’Institut universitaire de France.

Béchir JARRAYA, chercheur à NeuroSpin CEA Saclay, neurochirurgien à l’hôpital Foch de Suresnes et professeur des universités à Versailles.

Astrid LAMBRECHT, directrice de recherche au CNRS, laboratoire Kastler Brossel, directrice de l’Institut de physique du CNRS (INP/CNRS).

Jean-Paul LAUMOND, directeur de recherche au laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes, LAAS-CNRS, à Toulouse, membre de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies.

Hélène LUCAS, présidente du centre INRAE Bretagne-Normandie.

Valérie MASSON-DELMOTTE, directrice de recherche au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE), CEA, co-présidente du groupe de travail n° 1 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), membre du haut conseil pour le climat, créé en 2018 et placé auprès du Premier ministre.

Patrick NETTER, professeur des universités, praticien hospitalier (université de Lorraine), membre de l’Académie nationale de médecine.

Hélène OLIVIER-BOURBIGOU, responsable des recherches dans le domaine de la catalyse moléculaire à l’IFP Énergies nouvelles (IFPEN), membre de l’Académie des technologies.

Didier ROUX, délégué à l’information scientifique et à la communication de l’Académie des sciences, membre de l’Académie des technologies.

François-Joseph RUGGIU, professeur d’histoire moderne à Sorbonne Université (UMR Centre Roland Mousnier, CNRS, Sorbonne-Université), directeur de l’Institut des sciences humaines et sociales (INSHS) du CNRS.

José-Alain SAHEL, directeur de l’Institut de la vision, maladies rares « Dystrophies maladies rétiniennes héréditaires », membre de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies.

Marc SCIAMANNA, professeur à CentraleSupélec, campus de Metz, directeur adjoint du Laboratoire matériaux optiques, photonique et systèmes (LMOPS), titulaire de la chaire Photonique, professeur associé à Georgia Institute of Technology (USA).

Virginie TOURNAY, directrice de recherche au CNRS, Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF).

Sophie UGOLINI, directrice de recherche Inserm au Centre d’immunologie de Marseille-Luminy (CIML).

Guy VALLANCIEN, ancien professeur d’urologie à l’université