Le fonds ancien de la bibliothèque

Partager

L'ancienneté de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale, les conditions dans lesquelles ont été rassemblés les premiers ouvrages, l'esprit encyclopédique enfin qui a guidé la politique des achats jusqu'aux environs de 1830, expliquent l'exceptionnelle richesse du fonds ancien.

Les trésors de l'Assemblée réunissent près de 1 900 manuscrits, dont une bible du IXe siècle, les décades de Tite Live avec des enluminures du XVe siècle, le procès de Jeanne d'Arc, un calendrier aztèque et plusieurs oeuvres de Jean-Jacques Rousseau, 80 incunables, des collections de journaux et d'affiches, et de nombreuses éditions originales.

Le service de la bibliothèque et des archives a fait numériser les manuscrits de plusieurs oeuvres emblématiques que vous pouvez feuilleter dans les rubriques suivantes.

Accès aux contenus :

Projet de Constitution de 1791 annoté par Robespierre

Le projet de Constitution française de 1791 annoté de la main de Robespierre est entré dans les collections de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale en juin 1989 à la suite de son acquisition dans une vente aux enchères publiques, en vue de la célébration du bicentenaire de la Révolution. Cet ouvrage est référencé parmi les manuscrits sous la cote MS 1856. 

Les annotations, transcrites ci-après, concernent pour l’essentiel les dispositions relatives aux pouvoirs publics et aux droits civiques. Elles ont constitué les plans de deux interventions que Robespierre a prononcées devant la Constituante les 10 et 11 août 1791 lors de la discussion du projet de Constitution. 

Lire la suite...

Accès aux contenus :

Les procès-verbaux remarquables

Le service de la bibliothèque et des archives a fait numériser les manuscrits de quatre procès-verbaux remarquables.

Lire la suite...
Retour haut de page