François, Joseph, Philippe de Chimay Riquet, Comte de Caraman

1771 - 1843

Informations générales
  • Né le 20 septembre 1771 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 2 mars 1843 à Toulouse (Haute-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Ardennes
Groupe
Minorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1816, né à Paris, le 20 septembre 1771, mort à Toulouse (Haute Garonne), le 2 mars 1843, il était le fils du comte Victor-Maurice Riquet de Caraman et de la princesse Marie-Anne de Chimay.

Il suivit la carrière des armes, et était officier de dragons au moment de la Révolution.

Il émigra avec sa famille, rentra en France avec les Bourbons, qui lui donnèrent la croix de Saint-Louis, le grade de colonel de cavalerie, et le nommèrent lieutenant de louveterie.

Elu député par le collège de département des Ardennes, le 22 août 1815, avec 103 voix sur 120 votants et 239 inscrits, il siégea dans la minorité de la Chambre introuvable, et ne se représenta pas aux élections qui suivirent la dissolution de 1816.

Il alla habiter les Pays-Bas, où il devint, en 1820, membre de la première Chambre des Etats-Généraux, et fut confirmé, en 1824, dans son titre de prince de Chimay, par le roi Guillaume Ier.


Retour haut de page